Maternité,  Retours d'expérience

Les couches Lavables

Hamac Classic plus insert Milovia

Ce qui est drôle avec les couches lavables, c’est que la plupart des gens ont un avis, et beaucoup d’aprioris sur les couches lavables… sans jamais en avoir vu une de ses propres yeux.

Hamac Classic plus insert Milovia

Voila tous les commentaires que j’ai eu quand nous nous sommes lancés :

  •  »mais c’est un retour en arrière ! Les couches en cellulose ont été une révolution pour les mamans » => Alors… oui ça a été une révolution, mais la vrais révolution restera le Lave-linge, car c’est quand même lui qui supporte les couches lavables!
  •  »mais ça doit vous prendre un temps fou! » => une dizaine de minutes par jours, entre la mise au lave-linge, sur l’étendoir et le pliage.
  •  »oh mais c’est dégoûtant! il faut mettre les mains dans le caca ». => alors oui… mais cela ne m’a jamais dérangée. C’est mon petit côté infirmière surement. Plus sérieusement, c’est quand même pas si terrible que cela, mon chéri s’y est mis aussi, sans difficulté (mais sans plaisir non plus je vous rassure :-)). On enlève le surplus dans les toilettes, on passe au jet puissant dans la douche pour le reste, et dans la poubelle à couche.
Bambino Mio Solo
  • c’est extrêmement cher! alors oui, à l’investissement c’est cher, mais ça se revend comme des petits pains environs 60/70% du prix neuf. Au final, pour un enfant c’est 2 fois moins cher que du jetable, et pour 2/3 enfants… imaginez le coup dérisoire !

Voici les argument très convaincants de Hamacs :

https://www.hamac-paris.fr/pages/65/infographie-couches-lavables-versus-couches-jetables

  • c’est trop épais, ça fait de gros popotins => oui… et non. Cela dépend de la couche que l’on met, Hamac + inserts milovia et c’est très correct. Bien évidement, on oublie quand même les jeans cintrés, mais quoi qu’il arrive, même en couche jetable l’enfant n’est pas à l’aise dedans. J’ai privilégié les jogg-jeans des joggings en apparence jeans, ou des pantalons en jersey.

Nous les avons testé pendant un an, les Bambino Mio solo d’abord, puis les Hamac ( Made in France ! ).

https://www.hamac-paris.fr/

Nous en avons été enchantés. Nous nous sommes lancés car notre fils souffrait de terribles érythèmes fessiers, les couches lavables nous ont changé la vie. De plus, ce que je n’avais pas imaginé, c’est qu’au delà du simple aspect pratique des couches, il y a aussi un réel engouement esthétique. Oui… on peut vraiment flasher sur un modèle, craquer sur la dernière collection et sur surprendre à farfouiller tous les sites de vente d’occasion pour trouver un ancien modèle qui n’est plus édité. La couche lavable devient un nouvel accessoire de mode enfant.

Pour terminer, je vais quand même vous faire part de mon plus grand regret concernant les couches lavables. En comptant mes deux enfants, nous avons eu des couches pendant 5 ans à la maison. Nous n’avons eu des couches lavables que la dernière année. Si c’était à refaire, sans l’ombre d’un doute, je me lancerais dès le premier, et dès la maternité!

Alors à vous de jouer!

Un grand merci à Emmanuelle, mon amie de très longue date, qui m’a convaincue de me lancer dans cette aventure qui est déjà terminée pour nous car à 2 ans notre petit dernier est propre. Encore dans les couches lavables avec son petit dernier Edouard 🥰 qui aura bientôt deux ans, son aide et ses conseils m’ont été précieux.

De plus… elle est ultra inspirée sur la déco pour les petits et les grands, et surtout… ses petits choux sont tellement bien habillés qu’en regardant ses posts sur instagram et facebook, on se croirait dans un catalogue de fringues pour enfant. Pour y jeter un oeil, ou deux, suivez le lien !

https://www.instagram.com/emmanuelle_vatelot/

Mille mercis Emmanuelle pour tes magnifiques photos qui viennent agrémenter cet article !

Please follow and like us:
close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram